Témoignage : Lucia Esteves

Quatre magasins "art de vivre" en Belgique.

Témoignages

Vous nous accueillez dans l’une de vos boutiques, entre vêtements et objets design, comment définissez-vous vos activités ?

Cette première boutique ouverte il y a 5 ans est issue du concept « l’art de vivre selon Lucia ». Je n’ai jamais eu envie de vendre un produit, j’ai choisi de vendre un style de vie. J’apprécie les belles choses, les objets simples et actuels. On y trouve des objets intemporels, colorés, des vêtements, des souliers, des objets décoratifs ou utiles.

Que cherchent vos clients dans votre boutique ?

Cette diversité de choix me permet de rythmer le magasin selon les saisons, les clients ne sachant pas trop ce qu’ils vont y trouver, ils y viennent pour se détendre dans un autre univers plus théâtral que dans un magasin où on vient chercher un objet défini.

Vous ne vous limitez pas à cette seule boutique ?

J’ai trois autres boutiques. Il y a trois ans, compte tenu du succès du premier point de vente, j’ai ouvert un deuxième magasin situé face au premier « Le Must by Alicia », une boutique de prêt à porter. Ensuite nous avons ouvert le « Loft » à Uccle qui dispose d’un grand espace de mobilier et de produits design. Et enfin l’année dernière, j’ai ouvert un quatrième point de vente.
Chaque fois que je crée un magasin, je pense au concept : « qu’est-ce que les personnes doivent ressentir quand elles entrent dans la boutique ». Je veux quelque chose de féminin, d’élégant, avec un accueil facile, ensuite je conçois le magasin sur base de ce profil et choisis les produits en fonction de cet esprit. Je cherche des produits hors du commun, ce qui m’oblige à des recherches dans les pays nordiques, en Italie ou en Espagne.

Vous avez choisi la gestion commerciale Mercator pour ces quatre points de vente ?

J’avais débuté avec un autre logiciel, mais à l’ouverture de mon 3e magasin, j’ai choisi Mercator auprès d’Advensys (ndlr : le revendeur).
J’y ai trouvé une très bonne équipe. Ils nous ont formés à l’utilisation du programme et sont très disponibles. Je pense que Mercator est particulièrement bien conçu pour les boutiques et facile à utiliser.

Mercator répond-t-il à vos attentes ?

J’en suis super satisfaite, c’est un bon programme mais le luxe est aussi les équipes qui vous encadrent. Il est impossible de gérer des magasins de ce type sans un bon programme.

Avez-vous des besoins spécifiques ?

Dans un de mes magasins, je ne dispose que d’échantillons et tout est disponible sur commande. Mon père étant le producteur de ces produits au Portugal, nous étudions actuellement une passerelle pour que les commandes lui parviennent au fur et à mesure afin de passer directement de la boutique à la production.

Quelle progression avez-vous enregistré ?

Nous avons ouvert 4 boutiques en 5 ans, la progression est très encourageante. Toutes nos boutiques travaillent d’ailleurs maintenant avec Mercator. Entre la 2e et la 3e année, le chiffre d’affaires a explosé, avec une progression de 40%, liée à l’insertion des vêtements dans la déco.
Des gens viennent chercher des assiettes ; s’ils ne les trouvent pas, ils repartiront peut-être avec un pull sympa. Quand on cherche un cadeau, on vient chez Lucia puisqu’il y a de tout.

www.luciaesteves.be