Vous consultez une page technique concernant le logiciel de gestion Mercator. Celle-ci contient des informations spécifiques destinées aux professionnels de Mercator. Souhaitez-vous être redirigés vers des informations plus générales ?


   Ne plus poser cette question

Display client virtuel : généralités

0000001753     -      29/04/2016

Mercator offre la possibilité de se connecter à un display client "software". Ce display doit être programmé dans n'importe quel langage .net et encapsulé dans un assembly. Cette fonctionnalité est facilitée par les nombreuses possibilités existantes de pouvoir brancher 2 écrans sur un même PC. Ainsi, le caissier peut travailler sur l'écran principal alors que le display virtuel est positionné sur l'écran secondaire, qui est dirigé vers les clients.

Pour pouvoir être utilisé par Mercator, le display virtuel doit être réalisé comme suit :

  • être réalisé sous forme de classe publique (non statique)
  • présenter un constructeur acceptant un objet de type tunnel (permettant l'interaction entre la partie .net et la partie VFP)
  • présenter une méthode publique Init effectuant l'initialisation du display virtuel : public void Init()
  • présenter une méthode publique ShowMessage permettant l'affichage du message : public void ShowMessage(string message)
  • présenter une méthode publique Hide qui est appelée lors de la fermeture de Mercator : public void Hide()

L'installation se fait simplement en indiquant dans "Outils / Options / Matériel Caisse / Port Display" les coordonnées sous la forme Assemby : Espace de nom : Classe (séparé par : sans espace)

Par exemple : TicketDisplay.dll:DisplayNS:ClassDisplay

Si la DLL ne se trouve pas dans le répertoire principal de Mercator ou dans le répertoire local, il faut noter l'assembly avec son chemin complet.

Par exemple : M:\Mercator\Display\TicketDisplay\TicketDisplay\bin\Debug\TicketDisplay.dll:DisplayNS:ClassDisplay

Ce paramètre est pris en compte au démarrage de Mercator.

Exemples

Nous fournissons 2 exemples complets de displays virtuels, avec les sources. Ceci peut être le point de départ pour un développement plus personnalisé.