Vous consultez une page technique concernant le logiciel de gestion Mercator. Celle-ci contient des informations spécifiques destinées aux professionnels de Mercator. Souhaitez-vous être redirigés vers des informations plus générales ?


   Ne plus poser cette question

Méthodes de reconnaissance lors de la récupération des extraits de compte codifiés (CODA, Multiline)

0000001022     -      27/03/2019

Mercator dispose de diverses méthodes de reconnaissance des imputations utilisées lors de la récupération des extraits de compte codifiés (CODA). Ces méthodes sont détaillées ci-après.

L'ordre et l'activation de ces différentes méthodes peut être fixé via "Outils / Paramètres / Méthode Extraits de Compte Codifiés". L'ordre des lignes peut être modifié via les boutons "flèche haut" et "flèche bas". La case à cocher permet d'activer ou de désactiver une méthode. Si cette case à cocher est grisée, il convient de modifier la structure de base de données afin d'ajouter le(s) champ(s) nécessaire(s) à cette fonctionnalité. (voir ci-dessous)

Si, lors de la récupération, il est souhaité de pouvoir modifier ce paramétrage de méthodes par défaut, il suffit de mettre à OUI l'option "Outils / Options / Compta / Coda : sélection des méthodes". Un écran semblable est présenté et permet de fixer un nouveau paramétrage pour l'import en cours.

Méthodes disponibles
 

  1. Clients (montant>0) par compte bancaire

    Mercator parcourt les lignes positives de l'extrait de compte et tente d'identifier un client en mettant en relation un des numéros de compte bancaire de la fiche "client" avec le compte bancaire mentionné dans l'extrait.


  2. Fournisseurs (montant<0) par compte bancaire

    Mercator parcourt les lignes négatives de l'extrait de compte et tente d'identifier un fournisseur en mettant en relation un des numéros de compte bancaire de la fiche "fournisseur" avec le compte bancaire mentionné dans l'extrait.


  3. Clients (montant<0) par compte bancaire

    Mercator parcourt les lignes négatives de l'extrait de compte et tente d'identifier un client en mettant en relation un des numéros de compte bancaire de la fiche "client" avec le compte bancaire mentionné dans l'extrait.


  4. Fournisseurs (montant>0) par compte bancaire

    Mercator parcourt les lignes positives de l'extrait de compte et tente d'identifier un fournisseur en mettant en relation un des numéros de compte bancaire de la fiche "fournisseur" avec le compte bancaire mentionné dans l'extrait.


  5. Comptes généraux par compte bancaire

    Mercator parcourt les lignes de l'extrait de compte et tente d'identifier un compte général en mettant en relation un des numéros de compte bancaire de la fiche "compte général" avec le compte bancaire mentionné dans l'extrait.


  6. VCS +++999/9999/99999+++

    Mercator parcourt les lignes de l'extrait de compte et tente d'effectuer une correspondance entre les VCS encodés dans la comptabilité et la communication structurée trouvée dans l'extrait de compte (si elle est présente). Si un compte (général/client/fournisseur) a déjà été identifié au préalable, alors la recherche est limitée à ce compte. Si tel n'est pas le cas, alors la recherche est générale.


  7. VCS européen

    Mercator parcourt les lignes de l'extrait de compte et tente d'effectuer une correspondance entre les VCS européens encodés dans la comptabilité et la communication structurée trouvée dans l'extrait de compte (si elle est présente). Si un compte (général/client/fournisseur) a déjà été identifié au préalable, alors la recherche est limitée à ce compte. Si tel n'est pas le cas, alors la recherche est générale.


  8. Chaîne de texte dans les comptes généraux

    Cette fonctionnalité requiert l'installation du champ G_CODA (char) dans la table GEN.

    Mercator vérifie pour chaque fiche de compte général, si cette chaîne G_CODA est non vide et est trouvée dans la première ligne de la communication de la ligne d'extrait de compte en cours. (G_CODA est donc cherchée en tant que sous-chaîne de la communication 1)

    La reconnaissance peut se faire de façon identique sur les champs G_CODA0, G_CODA1, ..., G_CODA9.


  9. Chaîne de texte dans les clients

    Cette fonctionnalité requiert l'installation du champ C_CODA (char) dans la table CLI.

    Mercator vérifie pour chaque fiche client, si cette chaîne C_CODA est non vide et est trouvée dans la première ligne de la communication de la ligne d'extrait de compte en cours. (C_CODA est donc cherchée en tant que sous-chaîne de la communication 1)

    La  reconnaissance peut se faire de façon identique sur les champs C_CODA0, C_CODA1, ..., C_CODA9.

  10. Chaîne de texte dans les fournisseurs

    Cette fonctionnalité requiert l'installation du champ F_CODA (char) dans la table FOU.

    Mercator vérifie pour chaque fiche fournisseur, si cette chaîne F_CODA est non vide et est trouvée dans la première ligne de la communication de la ligne d'extrait de compte en cours. (F_CODA est donc cherchée en tant que sous-chaîne de la communication 1)

    La reconnaissance peut se faire de façon identique sur les champs F_CODA0, F_CODA1, ..., F_CODA9.

  11. Montant fixe dans les comptes généraux

    Cette fonctionnalité requiert l'installation du champ G_NCODA float dans la table GEN.

    Mercator effectue une recherche sur base du montant de l'extrait de compte dans ce champ G_NCODA. Cette fonctionnalité est utile pour les imputations à effectuer sur base d'un montant constant (exemple : loyer, remboursement de prêt, …)


  12. Montant fixe dans les clients

    Cette fonctionnalité requiert l'installation du champ C_NCODA float dans la table CLI.

    Mercator effectue une recherche sur base du montant de l'extrait de compte dans ce champ C_NCODA.


  13. Montant fixe dans les fournisseurs

    Cette fonctionnalité requiert l'installation du champ F_NCODA float dans la table FOU.

    Mercator effectue une recherche sur base du montant de l'extrait de compte dans ce champ F_NCODA.


  14. Virements sur comptes généraux (date-montant-communication)

    Pour chaque ligne négative de l'extrait de compte, Mercator parcourt la table des virements émis et recherche un virement lié à un compte général, sur base de la date d'exécution (avec une tolérance de 5 jours), du montant et de la première ligne de communication.


  15. Virements sur clients (date-montant-communication)

    Pour chaque ligne négative de l'extrait de compte, Mercator parcourt la table des virements émis et recherche un virement lié à un client, sur base de la date d'exécution (avec une tolérance de 5 jours), du montant et de la première ligne de communication.


  16. Virements sur fournisseurs (date-montant-communication)

    Pour chaque ligne négative de l'extrait de compte, Mercator parcourt la table des virements émis et recherche un virement lié à un fournisseur, sur base de la date d'exécution (avec une tolérance de 5 jours), du montant et de la première ligne de communication.


  17. Virements sur comptes généraux (date-montant-communication)

    Pour chaque ligne négative de l'extrait de compte, Mercator parcourt la table des virements émis et recherche un virement lié à un compte général, sur base de la date d'exécution (avec une tolérance de 5 jours) et du montant.


  18. Virements sur clients (date-montant)

    Pour chaque ligne négative de l'extrait de compte, Mercator parcourt la table des virements émis et recherche un virement lié à un client, sur base de la date d'exécution (avec une tolérance de 5 jours) et du montant.


  19. Virements sur fournisseurs (date-montant)

    Pour chaque ligne négative de l'extrait de compte, Mercator parcourt la table des virements émis et recherche un virement lié à un fournisseur, sur base de la date d'exécution (avec une tolérance de 5 jours) et du montant.


  20. Nom fixe dans les comptes généraux

    Cette fonctionnalité requiert l'installation du champ G_NOMCODA (char) dans la table GEN.

    Mercator vérifie pour chaque fiche de compte général, si cette chaîne G_NOMCODA est non vide et est trouvée dans le nom du tiers de la ligne d'extrait de compte en cours. (G_NOMCODA est donc cherchée en tant que sous-chaîne du nom de tiers). Cette fonctionnalité est particulièrement pratique avec le format Multiline, dans lequel ni le numéro de compte, ni la communication structurée n'existe.


  21. Nom fixe dans les clients

    Cette fonctionnalité requiert l'installation du champ C_NOMCODA (char) dans la table CLI.

    Mercator vérifie pour chaque fiche client, si cette chaîne C_NOMCODA est non vide et est trouvée dans le nom du tiers de la ligne d'extrait de compte en cours. (C_NOMCODA est donc cherchée en tant que sous-chaîne du nom de tiers). Cette fonctionnalité est particulièrement pratique avec le format Multiline, dans lequel ni le numéro de compte, ni la communication structurée n'existe.


  22. Nom fixe dans les fournisseurs

    Cette fonctionnalité requiert l'installation du champ F_NOMCODA (char) dans la table FOU.

    Mercator vérifie pour chaque fiche fournisseur, si cette chaîne F_NOMCODA est non vide et est trouvée dans le nom du tiers de la ligne d'extrait de compte en cours. (F_NOMCODA est donc cherchée en tant que sous-chaîne du nom de tiers).Cette fonctionnalité est particulièrement pratique avec le format Multiline, dans lequel ni le numéro de compte, ni la communication structurée n'existe.

     
  23. VCS +++999/9999/99999+++ sans contrôle du compte

    Cette méthode est identique au point 6, hormis que, si un compte (général/client/fournisseur) a déjà été identifié au préalable, la recherche n'est pas limitée à ce compte. La recherche est toujours générale.

     
  24. VCS européen sans contrôle du compte

    Cette méthode est identique au point 7, hormis que, si un compte (général/client/fournisseur) a déjà été identifié au préalable, la recherche n'est pas limitée à ce compte. La recherche est toujours générale.

     
  25. Virements ID SEPA

    Cette méthode est basée sur l'Identifiant Sepa.
    Lorsque vous réalisez des paiements à partir de Mercator, Mercator génère un identifiant Sepa qu’il inclut dans le fichier bancaire. Lorsque la banque retourne le fichier CODA, Mercator reçoit en retour l'identifiant Sepa. Celui-ci est donc à présent utilisé pour effectuer un lettrage.

     
  26. Domiciliations ID SEPA

    Cette méthode est basée sur l'Identifiant Sepa.
    Lorsque vous générez des domiciliations à partir de Mercator, Mercator génère un identifiant Sepa qu’il inclut dans le fichier bancaire. Lorsque votre banque prélève l'argent sur le compte de vos clients, elle l'associe à l'identifiant Sepa donné par Mercator et elle lui communique cet identifiant dans le CODA. Celui-ci est donc à présent utilisé pour effectuer un lettrage.

     

Accélération du processus de reconnaissance des CODA

La case à cocher "Exécution de chaque méthode dans une requête unique" permet d'accélérer le processus de reconnaissance et donc de gagner en performance. Le fait de cocher cette case est surtout intéressant pour les dossiers gérant des fichiers Coda conséquents.
Vu que les requêtes SQL sont modifiées, cela nécessite une révision d'un code spécifique (customizer) éventuellement mis en place lors de la récupération des fichiers Coda.


Apprentissage

ll est possible que Mercator effectue un réel apprentissage qui améliorera sans cesse les résultats donnés par les méthodes ci-dessus décrites. Ceci s'effectue lors de la validation de l'écran CODA complété : Mercator peut mettre à jour les fiches clients/fournisseurs/comptes généraux avec

  • les comptes bancaires trouvés dans l'extrait de compte
  • les noms fixes trouvés dans l'extrait de compte

Ces mises à jour peuvent être exécutées sur base des options correspondantes de "Outils / Options / Compta".

Mots clés: bank