Vous consultez une page technique concernant le logiciel de gestion Mercator. Celle-ci contient des informations spécifiques destinées aux professionnels de Mercator. Souhaitez-vous être redirigés vers des informations plus générales ?


   Ne plus poser cette question

Au Luxembourg, migration vers le PCN 2020

0000002949     -      10/12/2019

Mercator 10.6 et ultérieur contient un outil de migration permettant de passer le plus simplement possible du plan comptable normalisé 2009 à la version 2020. Il intègre en effet la table de conversion établie par la CNC (PCN_2009_PCN2020-20190909_Diffusion_v1.xlsx – onglet PCN_All). La problématique de cette feuille est qu’elle est conçue par rapport aux changements apportés aux codes finaux eCDF. Elle ne répond donc que partiellement à la question « que fait-on avec tel compte du PCN 2009 ? ». Un travail très conséquent de prétraitement de cette table de conversion a donc été nécessaire.

Dans Mercatior, la migration du PCN 2009 vers le PCN 2020 se fait en deux temps. Elle repose sur ces hypothèses, qui ont pour objet d’apporter des modifications sur le nombre le plus restreint de comptes :

  • Un grand nombre de comptes dans les plans comptables existent parce qu’ils étaient dans le dossier d’origine, mais n’ont jamais été utilisés. Parmi ceux-ci, ceux qui doivent être supprimés, déplacés ou splittés seront simplement retirés du plan comptable.
  • De même, les comptes qui n’ont pas été utilisés depuis le prochain exercice à remettre à l’eCDF (2020 – ou tout autre exercice au choix) mais utilisés dans les exercices précédents seront désactivés (en sommeil + libellé commençant par ~).
  • Pour tous les autres comptes, il conviendra d’effectuer un changement. Dans bien des cas, Mercator est capable de générer lui-même une proposition de nouveau compte, en utilisant la nouvelle racine de compte et en y ajoutant les derniers chiffres de l’ancien compte. Malheureusement, pour certains comptes, ce travail ne peut être automatisé. L’utilisateur devra donc renseigner le nouveau compte manuellement. C’est le cas, par exemple, pour des comptes qui doivent être splittés.

Les deux temps de la migration sont les suivants :

  1. Générer un fichier Excel de migration : il est modifiable par l’utilisateur.
  2. Importer ce fichier Excel complété/modifié pour effectuer la migration en tant que telle.

Ce fichier Excel reprend 3 onglets :

  • Comptes à supprimer
  • Comptes à désactiver
  • Comptes à reclasser.

L’utilisateur peut déplacer des comptes d’un onglet à l’autre. Cela permet, par exemple, de conserver des comptes qu’on ne souhaite pas supprimer.

Lors de la modification du fichier Excel, les précautions suivantes doivent être apportées :

  • aucun onglet ne peut être supprimé, déplacé ou renommé
  • un compte ne peut apparaître que dans un seul onglet
  • dans le troisième onglet, la colonne ID_REPL (compte de remplacement) ne peut contenir aucune valeur vide
  • cette colonne ne peut contenir que des comptes valides dans le PCN 2020. Il faut notamment être attentif au fait que certains comptes sont devenus des rubriques et, dès lors, ne peuvent plus recevoir d'imputations
  • tous les comptes mentionnés doivent avoir la longueur déterminée dans la numérotation des comptes de Mercator.

 

Il faut noter que le dépôt eCDF de l’exercice 2019 doit encore se faire selon le plan comptable 2009. Dès lors, le changement de plan comptable devra être effectué après ce dépôt. Il est toutefois possible de préparer l’étape n° 1 dès à présent.

Etant donné qu’il n’y aucune relation 1-1 entre les anciens comptes et les comptes du PCN 2020, il est impossible de maintenir une même comptabilité avec les deux plans comptables. Afin de conserver le dossier avant modification, il sera judicieux d'utiliser la fonctionnalité de duplication d'un dossier en configuration fiduciaire

 

A ce stade du développement, seule la première étape de la migration (générer fichier Excel) est testable.