Vous consultez une page technique concernant le logiciel de gestion Mercator. Celle-ci contient des informations spécifiques destinées aux professionnels de Mercator. Souhaitez-vous être redirigés vers des informations plus générales ?


   Ne plus poser cette question

Génération automatique des O.D. de réévaluation des postes en devises

0000002435     -      17/08/2016

Mercator 8.5 ou ultérieur permet la génération automatique d'OD de réévaluation de postes en devises. Cette réévaluation concerne :

  • les comptes clients
  • les comptes fournisseurs
  • les comptes généraux

lorsqu'ils présentent des mouvements exprimés en devises différentes de la devise de base du dossier.

L'installation de cette fonctionnalité requiert l'ajout des champs suivants :

  • PIEDS_C.ID_DEV_REE char(10)
  • LIGNES_C.EXT_REEVAL bit
  • GEN.G_REEVAL boolean/bit 

ainsi que l'ajout d'une case à cocher libellée "Réévaluation" liée au champ G_REEVAL dans le signalétique des comptes généraux.

Au niveau des comptes généraux, uniquement les comptes marqués comme réévaluables sont pris en considération (G_REEVAL=1). Nous rappellons ici que seuls les comptes de nature "monétaire" doivent être réévalués. Par exemple :

  • un compte d'immobilisés achetés en devise ne doit pas être réévalué
  • un compte de dettes ou de créances exprimé en devise doit être réévalué
  • un compte général associé à un compte bancaire en devise doit être réévalué.

En fin de période, il faut exécuter le menu "Comptabilité / Comptes Annuels / O.D. de réévaluation" pour déclencher la génération automatique des O.D. de réévaluation.

Une réévaluation est faite pour une période comptable donnée. Cette réévaluation va automatiquement extourner la réévaluation précédente (pour les éléments devant être extournés - voir ci-dessous). Une OD de réévaluation est faite dans un journal d'OD créé à cet effet et qui a le sous-type "Réévaluation Devises". Il peut exister une seule OD de réévaluation par devise et par période comptable. Si on regénère une OD de réévaluation pour une période qui en a déjà fait l'objet, alors l'écriture existante est modifiée. Il n'est pas possible de générer une OD de réévaluation si une OD a été générée automatiquement pour une période ultérieure. Les OD de réévaluation encodées manuellement ne sont pas prises en compte par la génération, notamment en ce qui concerne l'extourne automatique. Les OD de réévaluation générées automatiquement ne sont pas modifiables. Elles peuvent être "corrigées" avec une autre OD de réévaluation encodée manuellement.

Comptes lettrables

Concernant les comptes clients, fournisseurs et généraux lettrables, la réévaluation va être faite sur les éléments en devise constitutifs du solde comptable à la période de réévaluation, càd sur les postes ouverts jusque la période de réévaluation. On entend par "poste ouvert" tout ce qui n'est pas lettré totalement jusqu'à cette période. On entend par "lettré totalement jusqu'à cette période" tout ce qui est lettré totalement et dont aucun des mouvements n'appartient à une période ultérieure.

Pour ces comptes, l'extourne sera faite en prenant en compte toutes les lignes de l'OD de réévaluation précédente, même si cette OD appartient à l'exercice précédent. En effet, une moins-value ou une plus-value de réévaluation déjà actée sur l'exercice précédent doit être prise en compte afin de ne pas réévaluer une fois dans chaque exercice des éléments non lettrés dont l'origine est située dans un exercice antérieur.

Les lignes d'extourne appliquées sur ces comptes sont automatiquement lettrées. Par ailleurs, étant donné la nature particulière de ce lettrage, il n'est pas possible de le supprimer (dans l'écran de modification de lettrage).

Comptes non lettrables

En ce qui concerne les comptes généraux non lettrables, Mercator prend en compte le solde comptable en devise depuis le début de l'exercice en cours. Dès lors, aucune extourne ne sera effectuée si l'OD de réévaluation est la première de l'exercice.

 

Mode de calcul de la réévaluation 

Mercator calcule le solde en devise selon les 2 méthodes décrites ci-dessus. Il compare ce solde en devise au solde en devise de base correspondant. Mercator applique le taux de change de la devise au dernier jour de la période de réévaluation sur le solde en devise. La différence entre ce montant et le solde en devise de base sera le montant de la réévaluation. La différence est passée, selon le signe débit-crédit, sur les comptes définis dans les options "Compte différence de change".

Dans le commentaire de chaque ligne de l'OD de réévaluation, Mercator place un commentaire de ce type "100.00 USD - 90.91 EUR" permettant de voir le solde en devise et le solde en devise de base pris en compte dans le calcul décrit ci-dessus.

 

Voir aussi cette page.